Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 23:37


L'âme qui broyait des coeurs,
ne s'attachait jms au gens de ce monde, ni a ceux de l'autre .

Loin de la vie , près de la mort .Elle avançait à grands pat dans ses temps obscurs, plein de brume et avide de silence.

Ses pensées comme seul compagnie,  L'espoir était pour elle une chose désuet , et si certaine avait peur du malheur, il était son plus grand habit .

Car derriere beauté et ses cheveux d'or, cette chaleur que certain pouvait croire sienne .Derriere ce regard au combien sublime, il n'y avait que le vide .

Alors a ceux qui avait la betise de lui confié leur coeur , jamais il ne le retrouvait .Elle se nourissait des leurs, son corps au combien parfais et cette beauté au bien symbolique .

Manquait de la première pièce qui aurait put être son humanité .

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sév 27/10/2008 09:11

Solitude, douce compagne.

chibi 27/10/2008 16:03


N'est elle pas la premiere des compagnes ?


Catégories